Ghislain Quétel raconte une épopée exceptionnelle de la Résistance normande

Ghislain Quétel raconte une épopée exceptionnelle de la Résistance normande

La médiathèque de Brionne organise une nouvelle conférence vendredi 22 novembre à 17 h 30 : « Résistance en Normandie, code d’honneur et rôle dans la réussite du Débarquement”

Depuis cinq ans, Ghislain Quétel propose des conférences gratuites sur la Résistance normande entre la Somme et le Pays Basque. À ce jour, 79 conférences ont été produites dans 10 départements différents (Calvados, Manche, Orne, Eure, Seine-Maritime, Somme, Eure-et-Loir, Côte d’Amor, Allier, Charente-Maritime, Pyrénées-Atlantiques). Ghislain Quétel est sociétaire de l’Association des Écrivains Combattants à Paris, auteur de « Résistance et Libération en Pays d’Auge… Et de Cherbourg à Pont-Audemer jusqu’à Amiens » (aux éditions les Cahiers du temps à Cabourg, ouvrage soutenu par la Région Normandie).

Dès l’invasion allemande de 1940, pendant quatre ans, la Normandie est suroccupée. Dans ce contexte difficile, contrairement à certains écrits défavorables d’après-guerre, les Résistants et les Patriotes normands n’ont pas démérité pour apporter leur contribution à la réussite du débarquement », explique Ghislain Quetel.

Fils de résistant, il a mené des investigations, plein-temps, pendant six ans « sur les pas du groupe Louvel » entre Cherbourg et Pont-Audemer jusqu’à Amiens. En effet, Émile Louvel, chef résistant de la première heure originaire de Touques, est traqué par la gendarmerie, la police française et la Gestapo, successivement dans le Calvados, la Manche, la Somme et l’Eure.

Cette épopée exceptionnelle est le fil conducteur pour expliquer les liaisons et les actions de la résistance normande entre les réseaux Centurie, FTP-FTPF normands et picards, Buckmaster Jean-Marie, Zéro-France, SNCF, PTT, maquis Stalhand dans le Calvados, maquis Surcouf de Robert Leblanc, Angerville et Félicité avec Pierrette Greffier dans l’Eure, maquis Beaucoudray dans la Manche, mais aussi chez les fermiers-granitiers (carriers) résistants de Saint-Michel-de-Montjoie, Champ-de-Boult et à Vire…

LIRE LA SUITE

Comments are closed.