Month: July 2018

Le Vercors Résistant

Le Vercors Résistant

Alors que le maquis du Vercors célèbre le 74e anniversaire des événements de 1944, le Musée de la Résistance en ligne vous propose de retrouver l’exposition « Vercors résistant », qui retrace, en huit chapitres, l’histoire des combats du Vercors en partant de l’occupation italienne et des premiers camps-refuges pour conclure sur les enjeux historiques et mémoriels actuels. À travers de riches fonds photographiques et cartographiques, l’exposition dévoile une approche analytique des combats militaires et des pertes subies. Autant de repères permettant de saisir ce qui se joue lors de ces commémorations, placées sous le signe du recueillement et de la jeunesse.

VOIR L’EXPOSITION

Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) 2018-2019

Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) 2018-2019

Événement | Thème du Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) 2018-2019

Le 15 mai dernier a eu lieu la remise des prix du CNRD 2016-2017 au lycée Louis-le-Grand (Paris). Le président de la Fondation, Gilles Pierre Levy, y a remis le prix Lucie et Raymond Aubrac aux lauréats individuels. À cette occasion, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a annoncé le thème du CNRD de l’année 2018-2019. Il est rédigé comme suit : “Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945. Espaces et histoire ». Cette année, la brochure est coordonnée par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Toute l’équipe de la Fondation de la Résistance participe très étroitement à son élaboration et travaille avec ses partenaires.

Livre::https://www.amazon.fr/prix-courage-famille-dan…/…/2021335356
Après la défaite de juin 1940, la famille d’André Boulloche refuse en bloc l’armistice, le régime de Vichy et la collaboration. Tous vont participer de façon active et trois d’entre eux vont mourir en déportation : sa mère Hélène à Ravensbrück en octobre 1944, son frère Robert, inspecteur des finances, à Ellrich (annexe de Dora – Buchenwald) en janvier 1945, et son père Jacques, ingénieur général des Ponts et Chaussées, à Buchenwald en février 1945. Ses sœurs Jacqueline et Christiane se mettront à la disposition de la Résistance parisienne comme agents de liaison avant de rejoindre le maquis en juin 1944.

Charles Kaiser nous conte, à travers la figure d’André Boulloche, délégué militaire du Général de Gaulle à Paris, unificateur des mouvements de Résistance de la région Nord, avant d’être trahi, arrêté, blessé et déporté, le récit de ces destins hors du commun brisés par le prix même de leur courage. Haut fonctionnaire après-guerre, ministre de l’éducation nationale sous la Ve République, pionnier de la construction européenne, André Boulloche fut un personnage de l’ombre qui œuvra sa vie durant pour la paix. Charles Kaiser qui a côtoyé la famille pendant près de cinq décennies raconte leur l’histoire. Le prix du courage est l’histoire édifiante de l’engagement héroïque d’une famille dans la Résistance.

Charles Kaiser, ancien journaliste pour le New York Times et le Wall Street

Journal est l’auteur de 1968 in Amérique (Grove / Atlantic), une histoire populaire de la musique, de la politique et de la culture des années 1960, et de The Gay Metropolis (Houghton Mifflin et

Grove).

“Entre l’Histoire, la biographie et les mémoires, Le prix du courage se lit comme un thriller nerveux.” – TheGuardian