Un ancien résistant fait un don d’exception à sa ville

Un ancien résistant fait un don d’exception à sa ville

Michel Baudot, fils de Marcel, l’ex-patron des maquisards de l’Eure, lègue les carnets de son père. Lesquels recèlent les noms de 5 000 résistants eurois des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

La source, au sens historique du terme, est inestimable. Les carnets de Marcel Baudot, responsable des maquisards des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) de l’Eure, répertorient quelque 5 000 noms. Ceux des résistants qui se sont opposés à l’occupant nazi durant la Seconde Guerre mondiale.

Son fils Michel âgé de 93 ans aujourd’hui, lui aussi résistant en son temps, léguera officiellement ces carnets à la ville d’Évreux (Eure) dimanche 26 août. « Il s’agit bien uniquement d’un répertoire, rappelle Michel Baudot. Il référence tous les résistants FFI de l’Eure. Je n’en avais pas connaissance jusqu’à l’été dernier. C’est grâce aux époux Calame que nous avons découvert ces carnets. »

LIRE LA SUITE


Comments are closed.