Décès d’une « figure » de la Résistance bretonne : les deux vies de Georges Ollitrault

Décès d’une « figure » de la Résistance bretonne : les deux vies de Georges Ollitrault

Mardi 5 février, Georges Ollitrault, l’une des dernières “figures” de la Résistance bretonne, s’est éteint à son domicile de Saint-Caradec (Côtes-d’Armor). Portrait.

« Mon premier acte de Résistance, c’était le jour où les Allemands sont arrivés à Loudéac. Ils stationnaient aux Ponts-es-Bigots. Ils avaient mis leurs fusils en faisceau. J’ai réussi à leur en subtiliser deux… » Il avait alors 15 ans. C’est ainsi que Georges Ollitrault, un ancien résistant originaire de Loudéac, racontait ses hauts faits d’arme durant la Seconde Guerre mondiale.

Âgé de 93 ans, Georges Ollitrault est décédé mardi 5 févier 2019.

Des années durant, jusque très récemment, il aimait témoigner devant les collégiens des environs, au nom du devoir de mémoire.

“Il faut que vous, les jeunes générations, preniez conscience de ce que nous avons vécu, pour ne pas avoir à le revivre un jour.”

Georges Ollitrault était fils de commerçants loudéaciens. Ses parents tenaient un café rue de Cadélac, au coeur de la ville.

 

LIRE LA SUITE

Comments are closed.