MRN | Les objets du mois | Reconstitution d’un dispositif de sabotage

MRN | Les objets du mois | Reconstitution d’un dispositif de sabotage

Rail, charge de plastique, crapouillot, 2 vis et 2 accroches pour rails, un système incendiaire de poche, une capsule à pétrole, un bout de cordon bickford avec amorce, un crayon allumeur, un détonateur électrique (pile 4,5V avec amorce, reconstitution de cartouche de Nobel 808 et d’une cartouche de plastique de 112 ou 224 gr).
Copié sur un modèle civil par le SOE britannique, le dispositif Fog Signal MK. I A. est un ingénieux système de sabotage des voies ferrées. Son homologue civil produit un bruit de détonation pour informer le conducteur de la locomotive d’un danger en cas de basse visibilité par temps de brouillard lorsque le train passe dessus. Le Fog Signal MK I A. est, lui, connecté à des cartouches d’explosif plastic dissimulées sur le côté du rail qui explosent lorsque le dispositif est écrasé par le passage du train. Aujourd’hui démontée pour faire de la place pour le chantier de nouveau musée, cette vitrine réalisée par Jacques Carmagnat, a été présentée dans l’exposition permanente du MRN à Champigny-sur-Marne pendant plus de 20 ans. Membre de l’association, Jacques Carmagnat intervenait fréquemment auprès des scolaires au MRN et dans les établissements scolaires. Il avait intégré en 1942 le mouvement des Ardents et avait participé notamment à la distribution de tracts. Comme beaucoup de jeunes Français, Jacques Carmagnat avait été requis en 1943 au titre du STO. Réfractaire, il avait fui en Charente et avait rejoint le maquis Dordogne-Charenton au début de l’année 1944. Il avait fait partie d’une section spéciale consacrée aux sabotages et avait ainsi participé notamment à̀ 26 sabotages de voies ferrées et à la destruction de 2 sous-stations de chemin de fer.


Comments are closed.